En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Labex-tulip Logos tutelles

Labex TULIP

Un Laboratoire International Associé pour l’équipe « Infection endosymbiotique et développement nodulaire » du LIPM

Un Laboratoire International Associé au LIPM
Andreas Niebel vient de décrocher un Laboratoire International Associé (LIA) pour le projet NOCOSYM qu’il porte en collaboration avec des chercheurs français et argentins. Les LIA sont des « laboratoires sans murs » qui associent pour 4 ans (renouvelable une fois) un ou plusieurs laboratoires du CNRS et un ou plusieurs laboratoires d’un autre pays autour d’un projet défini conjointement. Ce LIA est le second au sein de TULIP, le premier reliant le laboratoire EDB et le Gulbenkian Institute of Science de Lisbonne, une illustration du dynamisme international des unités parties prenantes du LabEx.

Ce projet baptisé NOCOSYM - pour « long NOn COding RNAs in SYMbiotic nodule development » - propose une approche multidisciplinaire de la part de 4 laboratoires, deux d’entre eux situés à La Plata et Santa Fe en Argentine et deux d’entre eux en France (Orsay et Toulouse). Le porteur de ce projet coté argentin est Maria-Eugenia Zanetti (chercheur CONICET à l’Université de la Plata) et celui côté français Andreas Niebel (chercheur CNRS au LIPM). Sont également associés à ce projet les groupes de Martin Crespi (chercheur CNRS, à IPS2 Orsay) et de Federico Ariel (chercheur CONICET à Santa Fe).

Les 4 groupes possèdent une expertise et des compétences complémentaires pour identifier et caractériser le rôle de longs ARN non codants pendant le développement du nodule symbiotique chez la légumineuse modèle Medicago truncatula. Les porteurs du LIA prévoient de se concentrer tout d’abord sur un facteur de transcription clé du développement nodulaire « MtNF-YA1 », avant d’étendre le projet à des approches plus générales au niveau du génome entier.

Les quatre laboratoires impliqués dans ce projet ont des compétences et des centres d’intérêts de recherche communs et complémentaires qui confèrent à la coopération LIA une forte valeur ajoutée. Notons que la collaboration entre Andreas Niebel et Federico Ariel avait commencé dès 2009 sur la caractérisation de la liaison de NF-Y à l'ADN. Federico Ariel a fait de nombreux séjours à Toulouse pour mener à bien ce projet, dont un récemment dans le cadre d’une bourse « Visiting Scientists » du LabEx TULIP en décembre 2016.

LIA_Niebel_Picture