En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Labex-tulip Logos tutelles LabEx TULIP

Labex TULIP

ECTOPYR : les ectothermes pyrénéens indicateurs du changement climatique

ECTOPYR : les ectothermes pyrénéens indicateurs du changement climatique
Fabien Aubret - Chargé de Recherches au laboratoire SETE - porte le projet européen de coopération transfrontalière INTERREG POCTEFA nommé ECTOPYR, dont le but est de tirer profit de la répartition transfrontalière d’ectothermes pyrénéens pour les utiliser comme bio indicateurs du changement climatique.

L’accélération actuelle du changement climatique affecte de façon particulièrement marquée la chaîne Pyrénéenne. Fort de ses 1,4 millions d’euros de budget, ECTOPYR va utiliser huit ectothermes comme bio-indicateurs des effets du changement climatique en générant des cartes de répartitions, nourries de données climatiques, topographiques et biologiques. Ces éléments acquis, les acteurs du projet se proposent d’évaluer la réponse des bio-indicateurs de milieux, de décrire la variabilité naturelle du climat sur un temps long a l'échelle des territoires pyrénéens et de générer des outils prédictifs des effets des changements climatiques sur ces bio-indicateurs.

Cartographier les niches écologiques

Aire_distri_Calotriton_asper

Aire de distribution de l'espèce Calotriton asper

L’approche de la variabilité passé-présent-futur des huit espèces d’ectothermes passe par l’établissement de cartes de répartitions dynamiques dans le temps des ectothermes, en relation avec des enregistrements de température et de pluviométrie sur une centaine de sites et la mesure de données biologiques. Dans un premier temps, un état de l’art des connaissances actuelles a été réalisé (données de présence avérée sur la chaine pyrénéenne). Dans un second temps, grâce aux préférences thermiques et écologiques des espèces, des cartes de présences potentielles seront élaborées (extrapolant les niches réalisables à partir des niches réalisées). Ces données seront ensuite injectées dans des modèles prédictifs pour prédire les aires de répartition futures de ces organismes selon les scénarios du GIEC.

Pourquoi les ectothermes ?

Aire_distri_Iberolacerta

Aire de distribution de l'espèce Iberolacerta sp.

Le choix s’est porté sur les ectothermes car leur dépendance thermique les met au premier rang des espèces impactées par le changement climatique. Le choix des espèces s’est fait de façon à représenter à la fois des niches écologiques étagées le long du gradient altitudinal combinées à des degrés d’inféodation à l’eau variables et repartis en zone transfrontalière entre l’Espagne, l’Andorre et la France afin de favoriser la coopération entre les pays. Ces bio-indicateurs incluent plusieurs espèces de lézards (lézard des murailles, lézard vivipare, lézards des Pyrénées), deux espèces d’Euproctes ainsi que la couleuvre vipérine, toutes espèces déjà modèles des chercheurs de la SETE.

Un faisceau d’acteurs

Experiment hypoxia 2016 - Jeremie (25)

Pour la Station d’Ecologie Théorique et Expérimentale, ce projet mobilise Fabien Aubret (bénéficiaire d’une dotation TULIP), Hervé Philippe (bénéficiaire d’un Senior package TULIP), Jérémie Souchet (thésard inscrit à l’école doctorale SEVAB et co-financé par le projet européen et par TULIP) ainsi qu’un post-doctorant (Eric Gangloff, bourse Marie Curie) ; ce projet plus généralement fait appel aux compétences d’une bonne partie du laboratoire.

Sont également impliqués l’association Toulousaine Nature Midi-Pyrénées (NMP) porteuse du Plan National d’Action (PNA) sur les lézards pyrénéens, des acteurs incontournables au vu de leur connaissance du milieu montagnard ; la Société Anonyme Unipersonelle BOMOSA Venture Philantropy apporte un panel plus large de compétences de terrain sur des actions de culture scientifique et écologique en Andorre sur les espèces locales. Enfin le Centre de Recuperacio d’amfibis i reptils de Catalunya (CRARC) apporte ses connaissances phytosanitaires en hématologie et parasitologie des reptiles.

Forger des outils d’aide au développement durable de la montagne

L’ensemble des données seront mises à disposition sur le site web http://poctefa-ectopyr.com/. Les cartes de répartition et modèles mathématiques seront également en téléchargement libre. Deux films sont également prévus, l’un destiné aux scolaires pour présenter le projet et éveiller les enfants aux problématiques du changement climatique et de l’érosion de la biodiversité. Un autre film sera destiné à un public averti et professionnel (entrepreneurs, politiques locaux, politiques, chercheurs) qui montrera les résultats du projet, les applications potentielles et la mise en œuvre de l’outil cartographique développé.

ECTOPYR fournira un outil décisionnel, donc une aide au développement durable de la montagne, ainsi qu’une connaissance approfondie des écosystèmes pyrénéens. Il bénéficiera aux acteurs intermédiaires, décisionnaires locaux, communautés scientifiques et au public transfrontalier dans son ensemble. Enfin, il souhaite constituer une étape dans le développement territorial durable dans la chaîne des Pyrénées, tout en favorisant la perception de la zone transfrontalière par les citoyens et acteurs intermédiaires comme un espace unique.