En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Labex-tulip Logos tutelles

Labex TULIP

Un « Package junior » pour Aurélien Carlier et ses recherches sur les symbioses foliaires

Un « Package junior » pour Aurélien Carlier et ses recherches sur les symbioses foliaires
Spécialiste de l’interaction symbiotique nodulaire hôte - bactérie, Aurélien Carlier rejoindra en septembre 2019 le LIPM (UMR CNRS/INRA). Accompagné dans son installation par un « Package Junior » TULIP, il pourra créer une équipe dédiée aux associations symbiotiques dans la phyllosphère.

Sur quoi portent tes recherches ?

Nous vivons dans un monde symbiotique. Des associations mutualistes existent dans tous les écosystèmes, mais il est aussi important de noter qu’aucune espèce n’évolue de manière isolée. Comprendre comment les associations aussi bien mutualistes que parasitiques ou commensales évoluent et se maintiennent à l’échelle écologique et évolutive est la clé des futurs progrès en médecine ou en agriculture. C’est ce thème général que nous explorons dans mon équipe.

Ces dernières années, mon équipe s’intéresse de près aux symbioses foliaires comme modèle d’interactions entre les plantes et leur microbiote. Certaines familles de plantes tropicales forment en effet des associations spécifiques avec des bactéries qui se manifestent par la formation de galles ou nodosités visibles sur les feuilles. Chose rare chez les plantes et contrairement aux symbioses racinaires, ces bactéries, bien qu’extracellulaires, sont transmises de façon héréditaire et sont parfois même obligatoire pour le développement de leur hôte !

Nos travaux récents ont mis en évidence que les symbioses foliaires ont pour point commun la production de métabolites secondaires. En effet, les bactéries Burkholderia symbiotiques de Psychotria ou Ardisia ont évolué des fonctions protectrices par la synthèse de grandes quantités de composés insecticides.

C’est en étudiant ces symbioses particulièrement intimes que nous espérons découvrir comment les plantes sélectionnent leurs bactéries mutualistes au niveau des tissues aériens. Nous combinons pour cela des approches de génomique, métagénomique, génétique et (bio)chimie.

Psychotriakirkii_creditACarlier

Face inférieure d’une feuille de Psychotria kirkii (Rubiaceae). Les bactéries contenues dans les nodosités sont responsables de la synthèse de kirkamide (droite), un métabolite aux propriétés insecticides © A. Carlier

En quoi le package TULIP t’a t’il incité à venir et comment t’aide-t-il à t’installer ?

Le soutien de TULIP a été déterminant dans ma décision de rejoindre le LIPM, à Toulouse. Avant d’être recruté à l’INRA, j’étais professeur à l’université de Gand, en Belgique, où je dirigeais une petite équipe composée de quatre doctorants. Les aspects logistiques et financiers du déménagement d’une équipe de recherche internationale ne sont pas simples, même en restant au sein de l’Europe. Assurer une bonne transition sans pénaliser les personnels non-permanents n’aurait sans doute pas été possible sans le soutien de TULIP. Le package TULIP me permet de soutenir financièrement les projets des doctorants qui me suivent dans cette nouvelle aventure toulousaine, mais me permettra aussi de consolider mon équipe en recrutant de nouveaux personnels.

Quels sont tes projets à venir ?

L’inconvénient des systèmes symbiotiques que nous avons étudiés jusqu’à présent est qu’ils sont difficilement manipulables en laboratoire, avec des plantes à long cycle de vie et des bactéries difficilement, ou pas du tout, cultivables. Nous avons récemment découvert une nouvelle symbiose foliaire bactérienne chez une espèce d’igname sauvage qui se prête bien au travail expérimental. Mes projets immédiats sont donc d’établir ce nouveau système en tant que modèle non seulement de symbiose foliaire à nodules, mais de modèle binaire simple pour l’étude des interactions plantes-bactéries endophytes. Ce nouveau modèle permettra en outre d’établir quels traits sont nécessaires à l’évolution des symbioses héréditaires chez les plantes.

Le paysage scientifique toulousain, et du LIPM en particulier, se prête idéalement à la réalisation de ce projet à la frontière entre biologie végétale et microbiologie. C’est aussi un projet risqué car basé sur des espèces dont la biologie est mal connue. Là encore, un package TULIP me permet d’entreprendre des projets qui sont difficiles à financer par d’autres appels d’offres.