Rechercher
Accueil

Actualités

Un nouveau millésime de projets "New Frontiers"

TULIP
Les nouveaux projets TULIP New Frontiers (précédemment appelés "innovants") ont été évalués par l'International Board (IB) et ont fait l'objet d'une décision de financement par le Conseil Exécutif...

Lire la suite

Plan B pour Biodiversité ?

Madagascar demeure l’un des derniers bastions de la biodiversité. Cependant, ce « hot-spot », véritable réservoir d’espèces souvent endémiques (c’est-à-dire ne vivant que dans cet endroit) est à so...

Lire la suite

Symbiose : les gènes de l’alliance révélés

C’est un outil précieux qui vient d’être publié dans la revue The Plant Journal : la carte d’expression des gènes dans les nodules, lieu des alliances à bénéfice réciproque entre plantes et bactéri...

Lire la suite

Les écueils de la statistique écologique

Hirondelle à front blanc
Peut-on hériter des préférences comportementales de ses parents en matière de choix de compagnon ? Qu’est-ce qui pousse les animaux à s’agréger ou au contraire à s’installer loin de leurs congénère...

Lire la suite

Mathilde Malbreil, remporte le prix du public dans "Ma thèse en 180 secondes"

affiche
3 Minutes pour vous faire découvrir un sujet scientifique et ses enjeux. Voici le défi que viennent de relever  les doctorants de l’Université de Toulouse le 13 mai dernier au Muséum de Toulou...

Lire la suite

Les plantes vieillissent aussi…et c’est héréditaire !

Silene Latifolia
C’est inéluctable, les insectes vieillissent, les animaux vieillissent, nous-mêmes vieillissons et ne sommes pas égaux devant ce vieillissement. La question de la senescence et de la dégradation d...

Lire la suite

Toutes les actualités

Pourquoi TULIP ?

Face à l’accroissement de la population mondiale, l’humanité doit faire face à des défis de plus en plus nombreux. Parmi eux, le maintien de la biodiversité dans des milieux où l'empreinte des humains est de plus en plus visible, l'alimentation et l'utilisation des sols ou de l'eau sont, sans nul doute, des priorités. Le Laboratoire d’Excellence (LabEx) TULIP s’inscrit pleinement dans ces enjeux, apportant l’éclairage de 400 scientifiques de tout statut sur un domaine chaque jour plus préoccupant.


Le Labex TULIP vise à développer une théorie globale des interactions entre organismes, afin d’étudier leurs rôles dans l’adaptation des organismes vivants aux changements environnementaux. En se basant sur des approches complémentaires et multidisciplinaires, impliquant des organismes microbiens, végétaux ou animaux sur des modèles expérimentaux à grande échelle, le tout couplé à des approches théoriques, les scientifiques espèrent prédire l’évolution des ressources et, à terme, apporter des solutions aux problèmes qui, prochainement, nous impacteront.


Ce projet vise par exemple à développer de nouveaux intrants, plus respectueux de l’environnement, à améliorer génétiquement les espèces végétales afin de les rendre plus résistantes aux maladies, ou plus généralement à développer des stratégies de gestion durable de l’environnement.





Logo LabEx TULIP