En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo TULIP Logos tutelles

Labex TULIP

Nouvelle avancée dans la compréhension de la mémoire immunitaire chez l'huître creuse du Pacifique

Nouvelle avancée dans la compréhension de la mémoire immunitaire chez l'huître creuse du Pacifique
Dans un article publié en février 2020, plusieurs chercheurs de l’unité Interactions Hôtes-Pathogènes-Environnement (UMR 5244 UPVD, CNRS, Ifremer, UM), fournissent la première analyse transcriptomique complète du priming immunitaire chez l’huître d’intérêt commercial Crassostrea gigas. La protection repose sur le maintien à long terme des défenses immunitaires préparant l’huître à faire face à une future infection virale.

Au cours de la dernière décennie, d'importantes découvertes ont montré que la résistance à la réinfection peut être obtenue sans immunité adaptative véritable, introduisant le concept de mémoire immunitaire innée chez les invertébrés. Cependant, les recherches dans ce domaine ont été limitées par le nombre restreint de mécanismes moléculaires mis en évidence pour expliquer ces phénomènes. Utilisant comme modèle l'huître creuse du Pacifique (Crassostrea gigas), une espèce invertébrée qui présente l'une des périodes de protection les plus longues et les plus efficaces contre les infections virales observées chez un invertébré, les chercheurs de l’unité IHPE, unité ayant rejoint TULIP en 2019, fournissent la première analyse transcriptomique complète sous-jacent le priming immunitaire antiviral chez un invertébré.

Le priming immunitaire ou mémoire immunitaire innée a été mis en évidence dans de nombreux embranchements invertébrés. Si des modèles mécanistiques ont été proposés, les études moléculaires visant à soutenir ces modèles sont restées rares. Dans cet article, les chercheurs du laboratoire IHPE révèlent la signature transcriptionnelle associée à au priming immunitaire dans les huîtres Crassostrea gigas, l’huître creuse du Pacifique, espèce d’intérêt économique car la plus cultivée dans le monde.

Après amorçage avec du poly (I :C), un ARN double brin synthétique structurellement semblable aux  ARN double brins de certains virus, les huîtres étaient entièrement protégées contre l'herpèsvirus Ostreid 1 (OsHV-1), un pathogène majeur de l'huître. Une analyse globale par séquençage de l'ARN des huîtres et des gènes viraux après priming et infection virale a révélé que le poly (I :C) induit une forte réponse antivirale qui altère la réplication d'OsHV-1.

La protection repose sur une régulation positive soutenue des gènes immunitaires qui contrôlent l'infection virale ultérieure. Cet état d'alerte antiviral persistant reste actif pendant 4 mois et permet une protection antivirale à long terme. Ce mécanisme de résistance acquis mis pour la première en évidence chez un invertébré apporte de nouveaux éléments pour comprendre les fondements moléculaires d’une mémoire immunitaire innée persistante dans le temps. Il ouvre en outre la voie à des applications (pseudovaccination) pour faire face à une maladie récurrente qui provoque des pertes économiques dramatiques dans l'industrie conchylicole du monde entier.

Voir aussi

A Sustained Immune Response Supports Long-Term Antiviral Immune Priming in the Pacific Oyster, Crassostrea gigas. mBio 11:e02777-02719 2020. Lafont, M., A. Vergnes, J. Vidal-Dupiol, J. de Lorgeril, Y. Gueguen, P. Haffner, B. Petton, C. Chaparro, C. Barrachina, D. Destoumieux-Garzon, G. Mitta, B. Gourbal, and C. Montagnani.