En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo TULIP Logos tutelles

Labex TULIP

Notre capacité à prédire l’évolution d’adaptation est très limitée dans les populations naturelles

Notre capacité à prédire l’évolution d’adaptation est très limitée dans les populations naturelles
© Wikimedia commons
Bien qu'il existe de nombreux exemples de sélection naturelle contemporaine, les preuves de réponses à la sélection correspondant aux prédictions manquent souvent dans des populations en conditions sauvages. Issu de réflexions scientifiques entre chercheurs de plusieurs laboratoires dont 3 du LabEx TULIP (EDB – UMR 5174 CNRS/UPS/IRD ; LIPM UMR 2594/441 CNRS/INRA et SETE UMR 5321 CNRS/UPS), cet article dans Trends in Ecology & Evolution explore les effets combinés de mécanismes pouvant accélérer ou contraindre la réponse à la sélection naturelle.

Notre capacité à prédire l’évolution d’adaptation est très limitée dans les populations naturelles. Bien qu’efficace pour prédire la sélection de populations soumises à des conditions contrôlées, telles que l’élevage, où la sélection est possible et efficace, les chercheurs constatent un manque de réponse à la sélection chez les populations sauvages. Malgré la diversité présente dans les populations naturelles et les pressions de sélection exercées, la réponse à la sélection n’est souvent pas telle qu’attendue.

Ce résultat s’explique par le fait qu’il existe des mécanismes agissant à différents niveaux d’interaction (biotique, abiotique, etc…) qui empêchent cette sélection. Parmi les mécanismes identifiés et discutés se trouvent:

  • La plasticité phénotypique
  • Les corrélations génétiques (corrélation entre certains gènes qui sont souvent sélectionnés conjointement soit pour des raisons physiques soit pour des raisons fonctionnelles)
  • Les effets parentaux
  • La sélection fluctuante (la direction de la sélection des individus qui survivent varie avec la variation environnementale, ce qui maintien la diversité car les sélections peuvent tirer vers des optima différents)

Mais deux aspects restent encore à prendre en compte, nous disent les auteurs de l’article: le premier est que bien que ces mécanismes agissent souvent simultanément on les étudie séparément, ignorant ainsi les conséquences de leur cumul et de leur interactions. Le second élément est l’existence d’autres mécanismes que l’on ne sait pas encore prendre en compte à ce jour: l’hérédité non-génétique, la co-évolution ou encore la démographie.

Dans les populations naturelles, comme tous les mécanismes doivent agir ensemble il n’est pas si choquant que la sélection soit moindre qu’attendue. Cet amoindrissement de l’efficacité de la sélection dans les populations naturelles permet cependant de maintenir la diversité, qui pourra être remobilisée face à de nouvelles conditions environnementales.

« C’est en intégrant tous ces mécanismes à tous les niveaux que l’on pourra corriger nos prédictions d’évolution, et que l’on pourra expliquer pourquoi la diversité se maintient. Ce n’est qu’à ce prix-là que l’on pourra commencer à voir apparaître une image plus réaliste de ce qui se passe dans les populations naturelles, et de pourquoi elles répondent ou ne répondent pas aux pressions de sélections. » conclue ainsi Benoit Pujol.

Voir aussi

Benoit Pujol et al. The Missing Response to Selection in the Wild. Trends in Ecology & Evolution (2018).

DOI: https://doi.org/10.1016/j.tree.2018.02.007