En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo TULIP Nouveau bandeau tutelles

Labex TULIP

La dynamique du génome du riz révélée par le séquençage de 3 000 variétés

La dynamique du génome du riz révélée par le séquençage de 3 000 variétés
Le Laboratoire Génome et Développement des Plantes (UMR 5096 CNRS/UPVD), publiait ce début d’année dans la revue Nature Communications un article décrivant la dynamique transpositionnelle du riz. Cette étude basée sur l’analyse de 3 000 génomes, montre que les éléments transposables (ADN mobile dans le génome) ont contribué significativement à la diversification du génome de l’espèce.

Ces nouvelles mutations, sources potentielles d’adaptation, ont eu lieu au champ puisque la vaste majorité d’entre elles sont postérieures à la domestication de l’espèce. Cet article ouvre la voie à de futures études qui permettront de comprendre comment les éléments transposables ont pu jouer un rôle dans l’adaptation du riz à la diversité des agrosystèmes dans lesquels on le rencontre aujourd’hui et donc de mieux exploiter cette diversité pour le développement de futures variétés plus résistantes aux changements environnementaux.

Le riz, avec une production mondiale approchant 500 millions de tonnes, constitue la base de l’alimentation de milliards d’êtres humains, souvent parmi les plus pauvres de la planète. Cette céréale est donc l’un des piliers de la sécurité alimentaire en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud. La production soutenue de cette céréale, comme c’est d’ailleurs le cas de toutes les plantes d’intérêt économique, dépend du développement de variétés aux performances agronomiques élevées.

L'érosion de la diversité génétique

La dissémination de telles variétés à haut rendement pose néanmoins le problème de l’érosion de la diversité génétique, puisque ces lignées ont graduellement remplacé les variétés traditionnelles. Cette érosion représente aujourd’hui un danger dans le contexte de l’accélération des changements environnementaux, puisque sans une diversité génétique suffisante, il sera difficile voire impossible de trouver de nouvelles sources de tolérance aux conditions de cultures extrêmes (chaud, froid, sécheresse, inondations...) auxquelles nous devrons probablement faire face dans un avenir proche. Pourtant, le riz est l’une des céréales les plus anciennes, avec une histoire multi-millénaires, cultivé aujourd’hui dans presque toutes les régions tropicales et sub-tropicales du globe, ainsi que quelques zones tempérées. La collection mondiale de ressources génétiques de l’espèce compte aujourd’hui plus de 100 000 variétés qui attestent de cette forte valeur patrimoniale, mais qui constituent surtout un énorme réservoir de diversité génétique qui sera très précieux dans le contexte des changements globaux.

Les éléments transposables contribuent significativement à la diversité génétique du riz

On dispose aujourd’hui d’un très grand jeu de données génomiques publiques chez le riz. Celui-ci est constitué en particulier de séquences génomiques complètes de 3 000 variétés cultivées. Le traitement d’une telle masse de données (se chiffrant en Téraoctets) constitue en soi un défi conceptuel et technique. Les auteurs de l’étude ont donc mis au point une nouvelle méthode de traitement de données de séquence, très rapide mais surtout très fiable, permettant d’identifier l’ensemble des polymorphismes (variations génomiques) associés aux mouvements d’éléments transposables. Grâce à cette analyse, ils ont pu mettre en évidence que le processus de différenciation du génome par l’activité des éléments transposables est très rapide et a contribué de manière significative à la diversité génétique de l’espèce depuis sa domestication. Les auteurs montrent également que le riz est originaire de trois foyers distincts de domestication en Asie, alors qu’on pensait jusqu’à présent que le riz avait été domestiqué (« inventé ») deux fois au maximum.

Les résultats de cette étude vont maintenant permettre d’identifier dans la collection existante de nouveaux facteurs génétiques adaptatifs des ressources génétiques du riz et d’aider à développer de futures variétés plus tolérantes aux stress environnementaux auxquels tous les agrosystèmes seront probablement confrontés dans un proche avenir.

Voir aussi

Carpentier MC, Manfroi E, Wei FJ, Wu HP, Lasserre E, Llauro C, Debladis E, Akakpo R, Hsing YI, Panaud O (2019). Retrotranspositional landscape of Asian rice revealed by 3000 genomes.Nature Communications. 10(1):24. doi: 10.1038/s41467-018-07974-5.