En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logos tutelles

Labex TULIP

TomGEM : l’Union Européenne finance la recherche sur la tomate

TomGEM : l’Union Européenne finance la recherche sur la tomate
© Public domain CC0
Porté par un membre de la communauté TULIP, le projet TomGEM est financé à hauteur de 5,6 M€ par la Commission Européenne. Il visera à construire de nouvelles variétés de tomates et pratiques culturales pour améliorer qualité et rendement des productions agricoles face au stress thermique.

Chez de nombreuses espèces végétales les températures trop hautes ou trop basses diminuent l’efficacité de la pollinisation, ce qui a une incidence négative sur les rendements de production (ces derniers pouvant baisser de 70% selon les espèces considérées lorsque la température monte au-dessus de 30°C). Les fruits frais et légumes étant des composants essentiels de l’alimentation humaine, le besoin de nouvelles stratégies visant à maintenir la production émerge face aux enjeux posés par le changement climatique.

C’est dans ce contexte que le professeur Mondher BOUZAYEN (Directeur du laboratoire GBF, Professeur à INP-ENSA Toulouse) coordonne et anime le projet TomGEM dont il est l’instigateur. Financé par l'Union européenne avec un budget total de 5.6 millions d’euros, le projet a pour objectifs généraux :

  • De trouver par exploration de la diversité génétique naturelle, des génotypes supérieurs en termes de tolérance aux hausses de température pour l'ensemble des processus qui déterminent la stabilité du rendement et la qualité des fruits en conditions de stress chaleur, à savoir la fertilité du pollen, l’initiation du florale , la nouaison des fruits
  • D’identifier des variants à la tolérance à la chaleur pour l’ensemble des processus affectant le rendement en fruits. Essayer de caractériser les régions chromosomiques et d’identifier les réseaux de gènes qui sous-tendent une meilleure tolérance à ce stress environnemental
  • De comprendre les mécanismes à l’origine de la tolérance ou de la sensibilité : les voies de signalisation, les réseaux de gènes
  • De mettre en place des stratégies innovantes d’amélioration génétique visant à capturer ces régions chromosomiques ou les gènes pour les introduire dans les variétés cultivées. Créer de nouvelles variétés qui ont un comportement supérieur en termes de rendement dans des conditions de haute température
  • De mettre en place des pratiques culturales appropriées pour une utilisation optimisée de ces nouveaux génotypes tolérants au stress haute température

18 partenaires participent au projet TomGEM

TomGem_Logo_Final_Big

Scientifiques, universitaires et instituts de recherche (dont l’INPT et l’INRA en France) sont retrouvés dans le consortium, mais également des sociétés privées incluant des semenciers, des organisations et associations de producteurs (par exemple SAS Rougeline pour la France), des sociétés de biotechnologies (Biotecgen et Norfolk Plant Science) ainsi que des centres de ressources génétiques. Six pays européens sont représentés (France, Grande Bretagne, Allemagne, Espagne, Italie, Bulgarie) ainsi que deux pays non-européens (Argentine et Taiwan). Mondher Bouzayen souligne : « la force de ce consortium est d’intégrer non seulement des scientifiques mais également des acteurs à différents niveaux de la production. Par ailleurs, le projet tire bénéfice d’un accès facilité à des collections biologiques uniques et à la diversité génétique naturelle la plus vaste possible, en particulier celles disponibles en Amérique du sud (Universidad de Buenos Aires) et en Asie (National Taiwan University and Asian Vegetable Research and Development Center). »

Depuis son démarrage officiel le 1er mars dernier, le projet aura 4 ans - jusqu’en février 2020 - pour réaliser ses objectifs notamment la production de nouvelles ressources pour l’obtention de fruits et légumes capables de résister à des températures élevées.

Pourquoi la tomate ?

La tomate est une espèce modèle pour les fruits charnus. C’est un modèle qui présente beaucoup de variabilité naturelle, qui est facile à cultiver avec un cycle relativement court de graine à graine (2-3 mois) permettant de produire des générations rapidement. C’est une espèce qui est facile à transformer génétiquement et les ressources génétiques, collections de mutants et d’espèces apparentées à la tomate avec lesquelles on peut les croiser sont riches et disponibles. La séquence « complète » de son génome est établie et est maintenant accessible au public, et l’on possède une carte génétique de cette espèce dense et saturée  par des milliers de marqueurs génétiques qui en jalonnent l’ensemble du génome. De plus, elle est l’espèce de référence pour toutes les Solanacées, une famille de plantes extrêmement importante pour l’alimentation humaine car on y retrouve la pomme de terre, les piments et poivrons, l’aubergine, …

Enfin, la culture de la tomate est un enjeu économique majeur, tant au niveau des semences qu’en produit frais et transformés.

Voir aussi

Pour plus d'informations :

http://cordis.europa.eu/news/rcn/131775_en.html

La liste complète des participants au projet :

http://cordis.europa.eu/project/rcn/200294_en.html